Journal de Voyage
partir en voyage pas cher - FAQ Voyages

Voyager, c’est pour Tout le Monde!

juin 20, 2014 by Annik Desrosiers Aucun commentaire

Wow!  Mais qu’est-ce que je viens de dire là?  Voyager c’est pour tout le monde?  Ça pas d’allure!  Ça prend de l’argent pour voyager, tout le monde sait ça!  Ouais…  C’est vrai…  Jusqu’à un certain point.  En fait, ça dépend vraiment des voyageurs.  Dans la vie, tout est une question  de compromis et ce n’est pas différent lorsqu’on a envie de voir un peu de pays sans devoir gruger dans nos REER.  Ahhh…  Des compromis pour partir en voyage pas cher?  Mais c’est pas un problème.  Tout le monde peut faire des compromis.  Mais lesquels?  Comment? Honnêtement, pour la majorité des gens, les options qui s’offrent à eux ne fait pas nécessairement une si grande différence.  Bien sûr, on peut choisir un hôtel un peu moins dispendieux qu’un autre.  On peut également décider de prendre un vol le lundi plutôt que le samedi.  Mais encore?  Peut-on vraiment dire qu’on fait une bonne affaire?  Ou plutôt, peut-on dire que ce voyage devient automatiquement accessible aux moins fortunés?  Bien sûr que non. La manière de voyager « courante » de monsieur – madame tout le monde ne permettra jamais de faire des économies substantielles.  Pourquoi?  Parce que les gens cherchent d’abord le tout fait; les tout-inclus, les voyages organisés ou même simplement passent par les agences de voyage.  Attention, je ne cherche pas ici à dénigrer aucun de ces produits.  Ils répondent définitivement aux besoins d’une certaine clientèle et leur raison d’être est indéniable.  De plus, ils permettent également à des voyageurs invétérés de prendre une petite pause et de se payer une escapade « simple et sans tracas ».  Toutefois, il faut être réaliste.  Malgré le fait que les voyagistes aient accès à des prix beaucoup plus intéressants que le consommateur, il reste qu’ils récupéreront la majorité de l’économie pour payer la commission des guides, des agents – vendeurs et de tout ce petit monde qui travaille d’arrache-pied pour offrir un produit « simple et sans tracas ».  Et plus votre voyage est « simple et sans tracas » (incluant les transports vers l’hôtel, un guide francophone à votre service, des autobus sur place pour vos déplacements, etc), plus vous paierez pour ces services tous organisés pour vous. Oui mais bon, si je voyage, ce n’est pas pour me casser la tête et me mettre les pieds dans les plats!  C’est certain que je veux un voyage simple et sans tracas!  Alors là, c’est le moment de parler de compromis.  Par exemple…  Bien que le mariage ne soit plus nécessairement un événement aussi populaire, il illustre très bien la situation.  Donc, vous avez décidé de vous marier.  Ce n’est pas tous les jours qu’on se marie et on le sait, ça gruge un budget.  Vous n’avez pas vraiment d’expérience dans ce type d’organisation parce que… Et bien… Vous ne vous êtes jamais mariés!  Et ce n’est pas non plus votre travail.  Mais vous voulez qu’il soit parfait!  Vous voudriez idéalement que tout se passe « simplement et sans tracas ».  Ah…  Mais ce n’est pas un problème; vous n’avez qu’à embaucher un « wedding planner » (comme dans le film…).  Il connait bien ça lui; il organisera le tout d’une main de maître.  Oui mais…  Attention les bidous!  Alors, comme 95% des gens, vous devrez faire des compromis et faire une partie du travail, si ce n’est tout le travail, par vous-même.  Est-ce que 95% des mariages sont des catastrophes parce que ceux qui les ont organisés ont appris disons « sur le tas »?  Non, loin de là!  Parce qu’en fait, on n’est jamais totalement tout seul; plusieurs ressources sont autour de nous et peuvent nous épauler.  Mais il s’agit de se faire confiance et sortir un peu de cette mentalité que seul un « spécialiste » peut faire le travail. Alors devenons notre propre spécialiste.  Prenons le temps de nous connaître et de connaître « comment ça marche ».  Découvrir les différentes options qui s’offrent à nous.  Des options qui sortent peut-être un peu des sentiers battus, mais qui vous ressemblent plus.  Peut-être découvrirez-vous qu’au lieu de payer 6 000$ par personne pour un safari-photo en Afrique pendant 2 semaines vous préférez n’en payer que 1000$ pour vivre dans un sanctuaire et donner un coup de main avec les animaux.  Peut-être découvrirez-vous également qu’il est drôlement plus amusant de faire du camping – souvent gratuit – dans les parcs nationaux ou sur les plages d’Hawaii plutôt que de payer 300$ la nuit pour une chambre d’hôtel en plein centre-ville d’Honolulu.  Lorsque l’on sort du « tout préparé », nos options décuplent, ainsi que nos possibilités d’épargne.  Voilà pourquoi – et comment – voyager, c’est pour tout le monde!


Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de nos articles et nouveautés!

À Propos de l'Auteur

Annik Desrosiers
Annik Desrosiers Annik est l'éducatrice et la "touche à tout" dans la famille. Curieuse et quelque fois un peu trop loquace, elle se passionne pour tout et essait ensuite de partager ses trouvailles avec son entourage. Détentrice d'un baccalauréat en sexologie, elle s'est spécialisée en éducation de la sexualité ainsi qu'en périnatalité. Pour compléter ses services, Annik a poursuivi une formation en accompagnement de naissance et s'est certifiée comme instructrice en massage pour bébé. Toutefois la vie semblait décidé à la conduire ailleurs puisqu'après avoir eu ses enfants, une vieille passion d'enfance fut de nouveau réveillée et elle se retrouva à la tête d'un studio de danse orientale qui roula jusqu'à ce que les voyages viennent en conflit d'horaire avec les sessions de cours. C'est donc après quelques années d'enseignement de la danse, qu'Annik décida de mettre tout ceci de côté et de se concentrer sur l'éducation à domicile de ses enfants et de vivre une vie de semi-nomade avec son époux, David. Ce fut le début d'une aventure...
  •  

Laissez un commentaire

Nous apprécions vos commentaires. N'hésitez pas à compléter le formulaire ci-bas et cliquer sur Soumettre.